Ecolesup
Vous êtes ici:  / Ecole de commerce : présentation des études & spécialités d’un secteur très en vogue !

Ecole de commerce : présentation des études & spécialités d’un secteur très en vogue !

Aussi étonnant que cela puisse paraître, nombre de nouveaux diplômés du baccalauréat envisagent des études supérieures en écoles de commerce, sans réellement savoir le type d’enseignement dispensé dans ces établissements. En d’autres termes, les études en écoles de commerce attirent de plus en plus d’étudiants. Pourtant lorsqu’on leur pose la question sur leur choix de formation dans ces types d’établissements, seulement une mince minorité est capable de fournir des explications claires en ce qui concerne la nature de l’enseignement qui y est délivré. En clair, le contenu de la formation reste flou pour beaucoup d’entre eux, ainsi que les domaines d’activités et les métiers auxquels ils peuvent prétendre. Et cette difficulté trouve une explication plus ou moins logique dans le fait même que la formation en écoles de commerce reste très généraliste et prépare à des professions très variées.

Un aperçu sur l’organisation des études en écoles de commerce

De façon générale, les écoles de commerce proposent un parcours supérieur en quatre ou cinq ans, pour former des cadres dirigeants capables d’évoluer dans n’importe quelle branche économique, avec des compétences assez suffisantes pour participer au développement des entreprises.

Côté organisation des études, la première année d’étude en écoles de commerce est généralement structurée autour de la découverte du monde des affaires et de quelques outils de base en lien avec l’économie, la comptabilité, le droit des affaires… Les matières liées à la gestion à proprement parler sont inexistantes ou très peu abordées dans cette première année de formation.

Quant à la deuxième année, elle correspond à l’introduction de champs nouveaux dans le programme pédagogique. Les étudiants y découvrent les fondamentaux du marketing, de la gestion financière,  la fiscalité, la gestion des ressources humaines… Autrement dit, c’est l’année de la découverte des différents outils du management.

Enfin, les troisième, quatrième et cinquième années sont consacrées à l’approfondissement des matières enseignées au cours des deux premières années et à la spécialisation : les étudiants ayant acquis les bases, font le choix entre plusieurs secteurs d’activité (marketing, finance, commerce international, audit et contrôle …) où ils approfondiront les concepts et les outils tout en bénéficiant des dernières méthodes de recherche du secteur.

Proposant des formations à caractère professionnalisant, suivre une formation en école de commerce c’est également prévoir des périodes de stage de plus en plus longues et exigeantes, ponctuées par de nombreuses responsabilités assumées en entreprise afin de promouvoir des profils de diplômés prêts à l’emploi et directement opérationnels au terme de leur formation. L’ouverture internationale est l’un des principaux avantages des écoles de commerce. Elle permet des séjours d’études à l’étranger dans le cadre de sa formation supérieure et forme des futurs professionnels capables d’exercer leur compétence en France comme à l’international.

Accessibles en formation initiale, les ESC sont aussi ouvertes à l’alternance.

Des débouchés garantis dans différentes familles de métiers
La réalité est que les diplômés issus des écoles de commerce ont une meilleure côte sur le marché du travail. Les enseignements qui y sont dispensés débouchent sur de nombreux domaines d’activité où ils pourront exercer des fonctions très variées. La filière commerciale reste très prometteuse, en dépit d’un contexte économique souvent instable.  Les métiers accessibles sont nombreux et peuvent être répartis entre quatre grandes familles :

  • Les métiers de la finance et comptabilité : ils s’exercent dans l’entreprise, au sein des services comptables et financiers, et dont le périmètre des postes peut évoluer en fonction de la taille de l’entreprise. Alors qu’au sein d’une PME un seul cadre peut assurer la gestion du poste de responsable financier, assisté par un ou plusieurs comptables, les services sont diversifiés dans un grand groupe (comptabilité, gestion, trésorerie, recouvrement, etc.) et l’ensemble est supervisé par un directeur.
  • Les métiers de l’information et communication : ils sont de plus en plus attractifs et sont depuis quelques années maintenant très révolutionnés avec la montée en puissance des nouveaux médias et canaux de communication, notamment l’internet ou encore les réseaux sociaux. En plus des fonctions classiques, plusieurs nouveaux métiers liés au numérique ont vu le jour dans le secteur (Attaché de presse, Chargé/Directeur de communication, Conseiller Relations Publiques, Chef de projet multimédia, Community Manager, Rédacteur/Journaliste Web…)
  • Les métiers du marketing et de la promotion des ventes: ils s’adressent aux étudiants assez créatifs, curieux et intéressés par l’analyse des tendances des marchés. Ils pourront alors prétendre aux postes de Responsable Merchandising, Directeur Marketing, Assistant et chef de produit ou encore aux fonctions de responsable du marketing digital, d’expert en webmarketing ou de Business Developer…
  • Les métiers commerciaux et de la vente: ils proposent des débouchés vastes dans tous les secteurs d’activité. Ce sont des profils formés pour commercialiser et vendre des produits aussi bien dans la grande distribution que dans l’aéronautique, les banques, les grands groupes ou les PME, le secteur agricole, les startups du numérique, le tourisme, la mode, l’univers médical… Selon, le diplôme obtenu et/ou la qualité de l’expérience professionnelle, les postes à pourvoir sont : Attaché ou ingénieur commercial, Ingénieur technico-commercial, Commercial export, Chef de zone export, Directeur Commercial, Manager de rayon dans la grande distribution, Business Developer…

Un cadre de formation attractif et de nombreux dispositifs d’accompagnement

Enfin, si les écoles de commerce refusent du monde à chaque nouvelle rentrée académique, depuis quelques années maintenant, c’est également grâce au cadre de formation proposé et les dispositifs d’accompagnement et d’aide mis en place. En effet, les étudiants y bénéficient généralement des avantages et conseils d’un réseau d’anciens étudiants, un mode de vie agréable où activités sportives, culturelles et festives rythment le temps libre des étudiants, sans oublier la vie associative qui y règne… Tout cela a bien évidemment un coût, mais le jeu en vaut vraiment la chandelle !