Ecolesup
Vous êtes ici:  / Ecole d’ingénieurs : ma formation, ma carrière !

Ecole d’ingénieurs : ma formation, ma carrière !

Principalement destinées aux étudiants issus du bac S, les écoles d’ingénieurs proposent généralement des cursus à bac + 5, certaines délivrant le grade de master. Cependant, elles aboutissent toutes à l’obtention d’un diplôme reconnu par la Commission des titres d’ingénieurs (CTI), que ce soient des écoles publiques, privées ou consulaires. Faire le choix de cette filière, c’est aussi s’assurer une carrière d’avenir dans la mesure où les recruteurs s’y intéressent énormément, et ce, qu’importe le domaine ; Informatique, Chimie, Industriel ou Transports. Décryptage !

Les écoles d’ingénieurs se présentent !

Il existe actuellement environ 220 écoles d’ingénieurs réparties sur tout le territoire français. Bien que la plupart sont des écoles professionnalisantes et ouvertes à l’international, il en existe des généralistes et spécialisées, avec des offres post-bac et post-prépa. Cependant, l’ensemble des écoles d’ingénieurs ont un point commun ; elles  aboutissent toutes à l’obtention d’un diplôme bac+5 habilité par la Commission des titres d’ingénieurs (CTI), un organisme agissant comme gage de qualité et habilitant les écoles à délivrer un titre d’ingénieur reconnu par le ministère de l’enseignement supérieur en France.

Les écoles d’ingénieurs sont des établissements à taille humaine, offrant une formation à la fois polyvalente et généraliste dont la pédagogie souple et active fait habituellement appel à des projets et travaux en groupe. Aussi, elles sont étroitement liées au tissu économique local pour promouvoir l’insertion professionnelle des étudiants et compléter leur formation par des expériences professionnelles tout en valorisant le pole de recherche et l’innovation.

L’admission dans ces écoles diffère selon l’établissement choisi. Mais de façon générale, elle se fait sur concours commun ou propre, sur dossier, avec un entretien et des tests oraux. Certaines requièrent un mélange des options citées ci-dessus.

Les écoles d’ingénieurs post-bac

Il est possible d’intégrer une école d’ingénieurs sans passer par une classe prépa, c’est-à-dire directement après le bac, au sein d’un établissement à prépa intégré. Ces types d’établissements proposent un cursus continu de cinq ans sans concours, permettant un accès immédiat post-bac aux programmes technologiques visés.

Sur les 220 écoles d’ingénieurs existant en France,  seulement 80 proposent cet accès post bac caractérisé par un premier cycle de « prépa intégrée » de deux ans, suivi du cycle ingénieur de 3 ans. Un système 2 + 3 classique qui se déroule pourtant dans un seul et unique établissement. En termes d’enseignement et de rythme de travail, la prépa intégrée maintient un niveau d’exigence très élevé et ressemble à la prépa classique, quand bien même l’approche reste plus spécifique et spécialisée,  pour permet aux étudiants de se projeter vers un cycle ingénieur.

Toutefois, prépa ou pas, ces écoles organisent des épreuves de sélection très rigoureuses afin de s’assurer que le niveau des candidats correspond aux exigences élevées du rythme de la formation. Les modalités d’admission sont variées selon l’école convoitée ; admission sur dossier, concours commun ou propre selon l’école et le cursus visés. Ainsi, certaines écoles se sont regroupées en banques d’épreuves afin de faciliter la tâche aux élèves en classe de terminale, dont l’emploi est très chargé, quand d’autres préfèrent garder la main sur le choix de leurs étudiants et décident de gérer eux-mêmes leur recrutement.

Les écoles d’ingénieurs post-prépa

Intégrer l’une de ces écoles post-prépa, c’est avoir la garantie de recevoir une formation d’excellence dans le domaine scientifique et technique, et de s’ouvrir les portes d’une carrière prometteuse. Cependant, pour y accéder, un concours exigeant à l’entrée est obligatoire. Il existe plusieurs concours d’entrée, il faut donc en choisir un ou plusieurs en fonction de la filière choisie et de l’école visée, toutes ne proposant pas la même spécialisation ni les mêmes débouchés.

Pour accéder à l’une des ces écoles, il faut vraiment le vouloir, car après avoir franchi le cap de la sélections d’entrée, il faut tenir deux ans en classe préparatoire scientifique, dont le rythme est soutenu et très intense. Une motivation sans faille est de mise pour tenir le rythme et l’exigence académique de ce cursus dont le programme regroupe autant les maths que la physique ainsi que des matières technologiques auxquelles s’ajoutent quelques matières littéraires… Une forte motivation et un grand investissement personnels seront nécessaires.  Mais ne dit-on pas que qui veut, y arrive ?

Les écoles d’ingénieurs post bac+2/+3

Bien qu’il n’existe pas d’écoles d’ingénieurs spécifiquement destinées aux étudiants issus des admissions parallèles, nombre d’écoles classiques post-bac et post-prépa ont décidé de diversifier leur recrutement en mettant en place un concours spécialement adressé aux étudiants ayant validé un bac+2 ou +3, afin de leur permettre d’intégrer la première année du programme d’ingénieur directement. Cette catégorie de candidats devra également passer la case concours, toujours en choisissant ceux qui correspondent le mieux à leur profil, ne perdant pas de vue leur niveau actuel et  projet professionnel. Il ne reste plus qu’à bien se préparer avant le jour j des concours. Les banques d’épreuves proposent généralement des annales à cet effet.

Que faire après une école d’ingénieurs ?

La plupart des étudiants issus d’écoles d’ingénieurs décident d’intégrer le marché de l’emploi une fois leur diplôme en poche, et pour cause, les entreprises les attendent les bras ouverts dans n’importe quel domaine, que ce soit l’industrie, la finance, la banque, l’environnement, l’audit ou autre… Cependant, il est également possible de se tourner vers la poursuite d’études et d’effectuer une spécialisation en mastère spécialisé ou en MBA, ou même envisager une thèse de doctorat. Une myriade d’options est donc réservée aux étudiants issus d’écoles d’ingénieurs, grâce à des cursus alliant connaissances scientifiques et familiarisation avec la recherche avec une ouverture internationale et bonnes perspectives d’insertion professionnelle.

Il ne vous reste plus qu’à trouver l’école qui vous ressemble le plus, sachant que de nombreux itinéraires peuvent vous y conduire et que plusieurs voies d’accès sont possibles en fonction de votre parcours et de vos souhaits d’épanouissement professionnel. Bon courage !